Colfontaine: un Alion perdu et retrouvé

Le cortège de la fête de l'Alion
Le cortège de la fête de l'Alion - © Vinciane Votron

Depuis deux ans, la fête de l'Alion a été remise sur pied par le Centre Culturel de Colfontaine. Ce terme désigne un enfant perdu dans les bois que des prêtresses venaient rechercher. Une légende qui s'est transformée en fête. Laurence Van Oost, directrice du Centre Culturel de Colfontaine explique: "Cette fête a eu lieu jusqu'en 1895 à Colfontaine. Elle avait disparu. C'est une fête à la gloire du printemps et du renouveau".

Musique et chants actualisés

Les enfants des écoles de la commune ont été associés aux préparatifs de cette fête. Musique et chants traditionnels ont été réactualisés par "la Branque de l'Alion" pour le plus grand plaisir des enfants. Younès est très enthousiaste: "On fait des danses de bâton, on apprend des chansons du Borinage. Tout le monde vient sur la scène pour danser et chanter. C'est vraiment une jolie fête que j'aime bien". 

Les habitants apprécient aussi cette manifestation qui met de l'ambiance dans le village: "Surtout ce coin du Borinage, c'est un coin qui est assez délaissé. Il faut donner de la gaieté aux gens." D'autres soulignent cette initiative pour favoriser les contacts: "Cela apporte plein de joie aux enfants. Ils font connaissance avec d'autres enfants avec lesquels ils ne vont pas forcément à l'école et je trouve cela bien". Une fête qui peut commencer dès que l'Alion est retrouvé. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK