Chimay : nouvelle ligne d’embouteillage moins énergivore pour la bière trappiste

55.000 bouteilles défilent par heure à la brasserie de Chimay
4 images
55.000 bouteilles défilent par heure à la brasserie de Chimay - © rtbf.be - Hugues Decaluwé

55.000 bouteilles par heure : c’est la vitesse de travail de la nouvelle ligne d’embouteillage inaugurée ce jeudi 9 mai 2019 à la brasserie de Chimay. 17 millions y ont été investis avec, à la clé, des importantes économies d’énergie pour un maintien de la qualité de production. De quoi maintenir la croissance continue de la brasserie qui produit, chaque année, 185.000 hectolitres par an.

Dans le bâtiment, les bouteilles défilent à une allure impressionnante, les casiers se remplissent et s’empilent. Plus de 2.000 bacs sont ainsi conditionnés en une heure. Xavier Pirlot, le directeur général de la brasserie : « La technologie a évolué énormément en termes de qualité au niveau de tous les contrôles que l’on peut faire sur les bouteilles à chaque stade du packaging. Mais les toutes belles avancées concernent également notre empreinte écologique. »

Des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit de 4.000 m². De quoi réduire encore un peu plus la facture énergétique. La ligne est plus rapide, moins gourmande en énergie mais c’est aussi un des chaînons de production important pour poursuivre la croissance de l’entreprise qui est de 2% par an.

Car, comme Xavier Pirlot le souligne, « Le marché belge est saturé et donc la seule issue pour nous d’avoir une croissance raisonnable et raisonnée c’est de pouvoir grandir à l’export. Principalement en Asie, aux Etats-Unis encore, dans certains pays d’Europe et puis il y a encore des continents qu’on n’a pas encore explorés comme l’Afrique et, très très peu, l’Amérique du Sud. »

Aucun emploi n’a été supprimé à cause de cette modernisation. C’est une volonté des moines de l’abbaye qui veulent conserver leur brasserie comme moteur économique de leur région.


On précisera encore que l’ancienne ligne de production sera revendue à une brasserie polonaise et l’entrepôt ainsi libéré augmentera la capacité de stockage. Un stockage particulier puisque les bières de Chimay poursuivent leur fermentation pendant deux à trois semaines une fois embouteillées. Une fermentation à température constante qui fait, notamment, leur particularité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK