Chièvres: c'était le crossage à l'tonne ce mercredi

Ambiance à Chièvres ce mercredi 10 février, jour du crossage à l'tonne
3 images
Ambiance à Chièvres ce mercredi 10 février, jour du crossage à l'tonne - © Emeline Lach

Le crossage est une activité pratiquée tous les ans dans les rues de Chièvres lors du "mercredi des Cendres".

Les règles sont assez simples : frapper une balle en bois, la chôlette, à l’aide d’une crosse afin de toucher un fût de bière vide appelé " tonne ". Ces fûts sont placés en face de chaque café et la tradition veut que l’équipe perdante paye une tournée à l’équipe gagnante.

L’histoire de cette pratique remonte au Moyen Age. Patrick Smet, crosseur depuis de nombreuses années et membre du " comité crossage " de la Ville de Chièvres, est passionné par cette tradition et s’est longuement renseigné sur son histoire : " Cela fait déjà plus de 800 ans que ça existe. On a retrouvé des traces du crossage au 14ème siècle, voire au 13ème siècle. On appelait ça le jeu de la chôle. Il s’agissait de jouer avec un bâton et une boule. "

Lors du " mercredi des Cendres ", on y joue dans les rues de Chièvres. Ce qui n’était pas le cas au départ : " Les nobles y jouaient sur leurs propres terrains. Et de fil en aiguille, ce jeu est parvenu dans nos rues. " Selon Patrick Smet, le crossage est étroitement lié au golf : " Pour moi, il s’agit d’un vieux golf. C’est l’ancêtre du golf d’aujourd’hui. " Cependant, ce Chiévrois ne considère pas vraiment le crossage comme un sport : " Au sens général du terme, ce n’est pas un sport. Mais pour les Chiévrois, c’est un sport local l’espace d’une journée, celle du mercredi des Cendres ".

Le golf aux J.O. grâce au crossage ?

Le golf qui avait été supprimé de la liste des disciplines des Jeux Olympiques a été réintégré suite à une décision prise par le CIO en 2009. Après plus d’un siècle d’absence, le golf fera donc son grand retour aux Jeux Olympiques de Rio. Si le crossage est l’ancêtre du golf, difficile d’imaginer que ce sport médiéval a joué un rôle dans la réintégration du golf aux Jeux Olympiques. Patrick Smet : " Je ne pense pas qu’il y ait un lien. Mais pourquoi ne pas instaurer le crossage aux JO ? Ce serait quand même comique ! " (rires)

Si le crossage n’est pas prêt de rejoindre les nombreuses disciplines pratiquées lors des Jeux Olympiques, on peut y jouer dans de plus en plus de villes et villages : Chièvres, Basècles, Wiers, Peruwelz, etc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK