Chièvres: des étudiants font leur blocus au sein de l'hôtel de ville

Les étudiants peuvent travailler paisiblement dans la salle des bourgmestres entre 8h et 16h30.
Les étudiants peuvent travailler paisiblement dans la salle des bourgmestres entre 8h et 16h30. - © Benjamin Houx

Quand on fait des études supérieures, les vacances de Pâques sont plus dédiées au blocus qu'à la détente. Beaucoup d'étudiants aiment aller à la bibliothèque pour éviter les tentations de la maison. Mais ceux qui habitent à la campagne ne peuvent pas toujours s'y rendre facilement. Des étudiants de Chièvres ont donc introduit une demande à la ville pour disposer d'un local. Il se retrouvent à réviser au sein même de l'hôtel de ville.

Il y a quelques mois, des étudiants ont envoyé un e-mail à Zoë Delhaye, échevine de la jeunesse. Elle-même étudiante, elle a été particulièrement sensible à leur demande et les a rencontré pour connaître leurs attentes. Le Collège communal a directement adhéré à l'idée et leur a proposé une salle de réunion.
"L'avantage de cette salle, c'est qu'elle est complètement aménagées pour recevoir plusieurs personnes avec wi-fi et chauffage", explique Mme Delhaye. "Ce local sert de test pour une première expérience mais la ville songe à mettre une pièce dans une maison de village pour les prochains blocus." Pour l'instant, seuls les initiateurs du projet et leurs amis peuvent y aller, limitant l'accès à six personnes. Ensuite, l'idée devrait être étendue à tous les étudiants chièvrois.

 

Écoutez les réactions des étudiants:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK