Chiens de traîneaux : un camp d'entraînement pour passionnés

Chiens de traîneaux : un camp d'entraînement pour passionnés
2 images
Chiens de traîneaux : un camp d'entraînement pour passionnés - © Tous droits réservés

Cela fait plusieurs années que le club de mushing "Nordic Dreams Spirit" organise un camp d'entraînement dans les bois à Mariemont. Un camp pour les adeptes d'une discipline peu pratiquée chez nous : celle de la course de chiens de traîneaux. Ils étaient 35 participants ce week-end et, évidemment,  des dizaines de chiens : 160 au total ! "L'objectif est de s'entraîner à la course mais aussi d'échanger nos expériences, explique Dany Decamp, un des organisateurs de ce camp. Les participants peuvent y tester les meilleurs assemblages pour leur attelage, voir ce qu'il faut améliorer. Ils peuvent aussi découvrir de nouveaux parcours".

Dans le camp, l'ambiance sonore est de circonstance : les 160 chiens sont ici pour courir dans les bois tout le week-end et se défouler. Pour eux qui ont besoin d'une température de moins de 15 degrés pour courir, et pour leurs maîtres, c'est le début de saison. Ce camp ce sont des activités ludiques, des jeux aussi et pour s'entraîner 3 parcours sont proposés : de 1,5 km à 7,5 km de long. "Ce ne sont évidemment pas des traîneaux qui sont tirés par les attelages, précise Dany Decamp, le climat belge ne le permet que très rarement. Dans les bois comme ici, les chiens tirent des trottinettes, des karts à 3 ou 4 roues ou encore des quads."

Qui dit camp d'entraînement dit absence de compétition, la course aura lieu, ici, en février prochain seulement. Ce week-end, c'est plutôt l'ambiance de début de saison et la rencontre avec d'autres passionnés qui attirent les participants. C'est mon mode de vie, explique Jean-Claude Bams. Je revis dès que la saison reprend. Je suis relax : c'est génial et magnifique."

Les participants sont allemands, néerlandais, flamands mais aussi français, comme Sylvain Stanesco, venu de Lille pour entamer ici sa préparation : "Dans notre région, tous nos entraînements sont très plats. C'est très difficile de trouver des terrains accidentés, avec des pentes, etc... Par contre, ici, il y a du relief et comme on va faire quelques courses en montagne, c'est parfait et surtout cela se fait dans la bonne humeur et dans une super ambiance."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK