"Chez Colette et Mario" : dernier café du village de Fontaine-Valmont

Fontaine-Valmont, c’est un village de 4000 âmes situé à 7 km de Thuin, dans l’entité de Merbes-le-Château. Il y a 30 ans, le village hennuyer comptait une dizaine de cafés. Ils ont tous mis la clé sous le paillasson. Tous, sauf un. Celui de Colette et Mario. Le couple est retraité mais il n’a pas le cœur à fermer l'établissement.

Boire un verre et se faire couper les cheveux

"Chez Colette et Mario", c’est un café mais pas seulement… En plus de boire un verre, on peut aussi se refaire une petite beauté au salon de coiffure adossé au bistrot. Au comptoir, c'est Colette. Et derrière les ciseaux, son époux Mario. Le couple tient ce café-coiffeur depuis 45 ans et connait les habitudes de tous ses clients. "J’ai une dame qui aime bien boire sa bière avec un verre à manche et, je le sais, je ne dois pas lui demander", nous confie Colette. La patronne fait aussi office de confidente : "Je ne vais pas dire leur "psy" parce que ce serait un peu exagéré mais on est parfois leur confident, on parle de choses et d’autres, de la famille, quand ça va mal..."

Les clients sont devenus leurs amis

Le couple, aujourd'hui retraité, continue pourtant à travailler. Même s'ils ont allégé leurs horaires, impensable pour Colette et Mario de fermer son café-coiffeur. "Ma vie a été de côtoyer les gens et je trouve malvenu de me retrouver seul et ne plus rien faire", explique Mario. "Après autant d’années, je ne conçois pas de rester chez moi, dans un fauteuil."

Mario paie régulièrement sa tournée

Au fil du temps, les clients sont devenus leurs amis. Des clients fidèles qui viennent ici avant tout parce qu'ils apprécient leur compagnie... "Mario paie régulièrement sa petite tournée", lance Roland. "Il ne faut pas croire qu’il boit toujours sur notre compte et qu’il fait ses bénéfices avec nous." "On rencontre des gens de toutes les professions. Du tailleur de pierre à l’instituteur, en passant par le banquier et le vendeur de voitures. Tout le monde se salue et parle avec tout le monde", ajoute Jules.

Le bistrot sert de salle d’attente

Un café convivial qui, bien souvent sert aussi de salle d'attente pour salon de coiffure. "Quand mon coiffeur habituel est en congé, je viens chez Mario", explique Richard. "Et je bois une petite bière avant et après. Souvent plus après qu’avant."

Bonne humeur, sincérité et franche camaraderie. Colette et Mario tiennent incontestablement la recette du bonheur. Un bonheur qui dure depuis près d’un demi-siècle…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK