Chez Alstom à Charleroi, les aides de la Région wallonne sont précieuses et utiles

Alstom à Charleroi
Alstom à Charleroi - © rtbf.be

Le premier ministre Charles Michel a donc dévoilé ce mardi les grandes lignes de son plan national d’investissement. 150 milliards d’euros vont être débloqués d’ici 2030 pour faire de la Belgique un eldorado pour les investissements stratégiques.

Dans notre pays les aides publiques sont précieuses pour les entreprises qui en bénéficient. Elles permettent souvent de pérenniser leurs activités et, donc, l’emploi.

C’est le cas pour l’entreprise Alstom Transport basée à Charleroi où plus d’un millier de personnes travaillent. Les ingénieurs y développent du matériel de traction pour les trams et métros mais aussi pour la signalisation ferroviaire de dernière génération. Ils travaillent également sur des systèmes de récupération d’énergie.

Alstom Transport peut compter sur la collaboration de la Région wallonne qui, via ses pôles de compétitivité, permet au groupe de lancer de nouveaux projets. Pierre Bruynseels, responsable de l’innovation dans l’entreprise confirme: "Nous avons des programmes qui se déroulent en collaboration avec l’ensemble des acteurs universitaires belges. Avec un réseau de petites et moyennes entreprises avec lequel nous travaillons depuis certainement plus de dix ans en s’appuyant sur les compétences des centres de recherche agréés de la Région également. L’amélioration ou le maintien de notre compétitivité passe par une innovation permanente sur l’ensemble des domaines. "

Miser sur la recherche n’est donc pas simplement un choix stratégique. C’est une nécessité pour cette entreprise active dans le monde entier. Grace à ses innovations et à l'aide de la Région wallonne, Alstom peut engager. Sur son site carolo, l’entreprise a actuellement une centaine de postes à pourvoir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK