Châtelet : le PS en position toujours très confortable

Avec ses 22 sièges sur 33 au conseil communal, le PS reste de loin la première force de la ville. Daniel Vanderlick occupe la première place de la liste. Inculpé pour harcèlement et calomnie dans un dossier l’opposant au directeur de l’école de promotion sociale, le bourgmestre a finalement été acquitté devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Egalement poursuivie, Marie-France Toussaint, deuxième sur la liste a également été blanchie. Cette affaire a néanmoins laissé des traces et provoqué de grosses tensions : la Fédération PS de Charleroi a d’ailleurs imposé une mise sous tutelle fin mars. Entretemps, l’échevine Nathalie Cattalini a annoncé que dans ce contexte,  elle ne se présenterait pas. Autre coup de tonnerre, l’arrivée sur la liste PS du leader du PTB, Philippe Defrise.  Dans l’opposition, qui généralement pointe le manque d'ambition de l'équipe en place,  on notera que la famille humaniste châtelettaine a décidé de changer de nom : le cdH s’appelle désormais MoDem avec à sa tête le docteur Charles Raptis.  Quant à la liste Ecolo, elle est emmenée par Patricia Vanespen. Du côté du MR,  la tête de liste est Daniel Soudant. Cet habitant de Châtelineau n'est pas un novice: ancien journaliste, ancien vice-président du CPAS de Saint-Gilles, il a aussi travaillé durant plusieurs années pour la communication du MR. 

DéFI a par ailleurs sa liste avec à sa tête Rosario Gagliano. On notera aussi trois autres nouvelles listes: RC(Renouveau citoyen) emmené par Carolle Hacbart, La Droite de Jean-Claude Tissier et enfin la liste Agir (extrême droite) emmenée par Christian Duquesne  et sur laquelle on retrouve en deuxième position la  conseillère LEPEN sortante Marie-Noëlle Van Hauve.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK