Charleroi: vingt ans d'auto-dialyse célébrés à la Polyclinique du Mambourg

L'unité d'auto-dialyse de la polyclinique du Mambourg à Charleroi
L'unité d'auto-dialyse de la polyclinique du Mambourg à Charleroi - © rtbf.be - Luciano Arcangeli

Ce jeudi 8 octobre, le service d’autodialyse de la Polyclinique du Mambourg célèbre ses 20 ans et ouvre ses portes au public de 12h00 à 17h00.

Ce sera l’occasion de découvrir l’évolution du service depuis ses débuts fin novembre 1995 dans les locaux de l’Institut Médical Arthur Gailly désormais appelé Polyclinique du Mambourg.

Aujourd’hui, en 2015, le service d’autodialyse diffère d’une unité hospitalière de dialyse classique telle qu’elle fut créée il y a 20 ans. Il s’agit d’un centre où les horaires sont élargis afin de mieux correspondre à ceux des patients actifs.

Les infirmières se consacrent aussi à une sorte d’éducation des patients qui vont progressivement maîtriser l’utilisation de leur machine de dialyse et se responsabiliser à leur traitement.

De plus, d’autres techniques de dialyse telles que la dialyse péritonéale ou l’hémodialyse à domicile y sont pratiquées. Ces techniques présentent des avantages pour les patients ayant besoin d’autonomie ou qui vivent loin d’un centre de dialyse.

Les patients, venant de leur domicile, se rendent ainsi trois fois par semaine dans ce service pour y passer trois à quatre heures en attendant, pour la plupart, une future transplantation rénale.

L’unité de transplantation rénale est d’ailleurs basée, entre autres, dans le bâtiment de la Polyclinique du Mambourg et permet le suivi en consultation de plus de 200 patients greffés. Le nombre de patients transplantés au CHU de Charleroi est en moyenne de 14 par an puisqu’il y en a eu 142 ces dix dernières années.

Avec la collaboration d’une unité ouverte à Chimay et de l’unité d’autodialyse d’Ambroise Paré à Mons, le chiffre des 10 000 dialyses annuelles, qui est très éloigné des treize dialyses initiales de 1995, sera bientôt atteint.

Il est à noter que le service de dialyse du CHU de Charleroi est actuellement le plus grand centre de dialyse du pays. Il traite chaque semaine 300 patients grâce aux diverses techniques proposées en regroupant les sites hospitaliers de Vésale, Marie Curie, Chimay, du Mambourg et le CHU Ambroise Paré de Mons.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK