Charleroi ville haute: le retour des espaces verts au Pays Noir

Le projet de Place du Manège assurément différente
2 images
Le projet de Place du Manège assurément différente - © Bas Smets

Le bourgmestre de Charleroi Paul Magnette (PS) a présenté, ce lundi matin, l'esquisse de requalification du "quadrant Nord-Ouest". Ce gigantesque chantier de réaménagement concerne près d'un quart du centre-ville: une superficie de 40 hectares dans le quartier de la Ville-Haute. Et il est financé à concurrence de 142 millions d'euros par le Feder et la Region Wallonne.

Cette esquisse a fait l'objet d'un appel d'offres. Un jury a désigné pour lauréat le Bureau Bas Smets, basé à Bruxelles. L'homme, Bas Smets, a découvert Charleroi il y a six mois et il a tout de suite craqué pour la ville. Il a formé une équipe internationale avec des Francais et des Japonais puis il a remis sa candidature pour ce concours. Et il a finalement remporté le marché. Pour lui, l'esquisse vise une requalification des espaces publics englobant l'Hôtel de Ville, Charleroi Expo, le Palais des Beaux-Arts, les places Charles II et du Manège, le square du Monument, l'esplanade surplombant le métro Beaux-Arts et transformée en parvis, ainsi que le futur campus universitaire, aux abords des sites de l'Université du Travail et du BPS 22.

Beaucoup d'arbres

On sait en effet que les voitures seront amenées à disparaître d'une grande partie de la ville haute et que l'actuel tunnel Roullier (entre le Marsupilami du square Hiernaux et le rond-point des trois mains de la place du Manège) va devenir un parking souterrain. Certaines rues seront redessinées en s'inspirant des dessins originaux de Vauban mais elles seront, cette fois, bordées d'arbres. Beaucoup d'arbres. Le retour du vert en quelque sorte. Et enfin, le développement se complétera du retour d'un vrai campus, campus à l'américaine, proche du BPS22 et de l'Université du Travail qui deviendra la Cité des Métiers.

Le but sera de créer une continuité et une cohérence entre ces différents sites en s'appuyant aussi sur le plan de mobilité déjà adopté par la Ville. L'esquisse prévoit notamment le changement de destination de la place Charles II, actuellement simple rond-point et qui prendrait un nouveau rôle convivial. La place du Manège serait verdurée, tout comme les rues voisines, avec une réduction de parking cependant compensée par la création de nouveaux emplacements à proximité.

L'intervention du FEDER obligeant au respect impératif de délais, cette esquisse sera soumise dans les semaines à venir à l'obtention d'un premier permis, qui devrait intervenir en été. Cela permettrait le lancement des travaux dès l'an prochain.

Pour visionner d'autres esquisses des projets, vous pouvez vous rendre sur le site internet de Charleroi DC.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir