Charleroi: une seconde vie pour vos encombrants

1250 tonnes d'encombrants ont été traitées ici l'an dernier. Objectif pour 2016: atteindre les 1500 tonnes soit 5kg/habitant/an.
1250 tonnes d'encombrants ont été traitées ici l'an dernier. Objectif pour 2016: atteindre les 1500 tonnes soit 5kg/habitant/an. - © Sarah Devaux

Redonner une seconde vie aux objets qui trainent dans votre grenier, c'est la mission de la Ressourcerie du Val de Sambre. Depuis 3 ans, elle récupère vos encombrants chez vous pour les retaper ou les recycler.

 

Le réemploi, une priorité

Dans le hangar de la Ressourcerie, un camion vient d'arriver. Il contient des fauteuils, des meubles, de l'électroménager. Des objets dont ne se servaient plus leurs anciens propriétaires et qui trouveront ici, une seconde vie: "ce qui est encore en bon état passe à l'E.F.T. (Entreprise de Formation par le Travail) Trans'Form du CPAS de Charleroi pour être relooké, histoire de donner une seconde vie au produit " nous explique Samir Amokrane, l'un des employés de la Ressourcerie.

C'est le cas de 10% des objets collectés. Une fois poncés, repeints et remis au goût du jour, ces objets sont ensuite mis en vente à un prix démocratique dans le magasin de seconde main du CPAS de Charleroi.

 

Une lampe design avec des sommiers

Les objets restants sont en grande partie recyclés (70% des objets récoltés), après avoir été triés. "Quand il s'agit d'une machine qui n'est plus en mesure d'être réutilisée, elle part chez Recupel ", nous précise Aginakou Fananhin, le responsable collecte et tri. Des pièces ou des matériaux contenus dans ces objets sont ainsi recyclés. Parfois même avec créativité: "on récupère pas mal de sommiers par exemple, donc beaucoup de lattes en bois et avec ces lattes, nos équipes ont créé des lampes sur pieds design ou encore des bans ou de petites tables", détaille Anne-Sophie Canart, la responsable de la Ressourcerie du Val de Sambre.

Au final, seuls 20% des objets collectés iront à l'incinérateur. L'an dernier, la Ressourcerie a récupéré 1245 tonnes d'encombrants, le double par rapport à ses débuts en 2013. Aujourd'hui, la Ressourcerie désert 8 communes de la région de Charleroi (Aiseau-Presles, Anderlues et Gerpinnes rejoignent le réseau cette année), l'équivalent de 300 000 habitants.

 

Une finalité sociale

Mais au-delà de son objectif environnemental, la Ressourcerie poursuit une finalité économique et sociale. Notre objectif, c'est aussi de créer une activité qui soit durable et pérenne avec une plus-value sociale", explique Anne-Sophie Canart, "aujourd'hui notre Ressourcerie permet de réinsérer des gens peu qualifiés. C'est le cas d'une trentaine de nos collaborateurs qui ont ainsi retrouvé le chemin du travail."

Toutes les infos sur les collectes sont sur le site revalsambre.be ou au 071/47.57.57

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK