Charleroi : un mouvement social spontané a perturbé la circulation des bus TEC ce jeudi matin

Illustration
Illustration - © Belga - Virginie Lefour

Les bus des TEC Charleroi n’ont pas tous circulé ce jeudi matin. C’est un mouvement social spontané qui a perturbé le trafic des transports en commun. Mais il ne s’agissait pas d’une grève des chauffeurs.

En effet, c’est une partie du personnel de l’atelier de Jumet qui a arrêté le travail mercredi. Du coup, l’entretien et le nettoyage quotidiens des véhicules n’ont pas été réalisés sur une partie des bus. Et environ 30% des chauffeurs n’ont pas pu prendre leur service ce jeudi matin.

Selon un syndicaliste, le mouvement de grogne spontané au sein de l
’atelier concernait un travailleur pour qui certains de ses collègues demandent la création d’un poste.

Le travail ayant repris ce jeudi matin au sein de l’atelier de Jumet, les bus en ordre de marche sont remis en service dès que possible et la circulation des transports en commun carolos devrait se régulariser dans le courant de la journée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK