Charleroi : un livre hommage sur le cinéaste Jean-Jacques Rousseau

Charleroi : un livre hommage sur le cinéaste Jean-Jacques Rousseau
Charleroi : un livre hommage sur le cinéaste Jean-Jacques Rousseau - © Tous droits réservés

Si vous l'avez connu ou si vous avez vu l'un de ses nombreux films complètement déjantés, vous ne pourrez pas nier que le Courcellois Jean-Jacques Rousseau était le maître du cinéma absurde.

Il a tourné plus d'une quarantaine de films, des histoires invraisemblables réalisées sans moyens financiers et avec des acteurs non-professionnels. Et, de plus, l’homme ne se présentait publiquement qu'avec une cagoule sur la tête. Mais il était toutefois reconnu dans certains milieux et célébré à Paris.


Pour se souvenir de ce cinéaste carolo décédé il y a quatre ans, l'une de ses plus proches collaboratrices, Eveline Scrève, vient de sortir un livre qui lui est consacré. Et, pour elle, l’utilisation du terme absurde à l’égard du réalisateur n'est pas tout à fait correcte : "Personnellement, je n’ai jamais trouvé qu’il était aussi absurde que ça. Il y avait une très grande logique dans sa démarche et dans sa façon de travailler. Mais c’est un esprit particulier. Moi je dirais plutôt art brut. Qui voulait faire advenir ses images intérieures à tout prix. Et son manque de moyens induisait des comportements et une méthodologie qui ne correspondent pas du tout à ce qu’on attend d’un cinéma normalisé et classique. J’ai tout de suite compris que j’avais affaire à un esprit très intéressant et très cohérent malgré ce qu’on en a dit. On a beaucoup parlé de son incohérence mais moi je ne trouve pas : c’était une autre cohérence. Mais il avait dans sa façon d’appréhender son art une grande logique mais c’était une autre logique."

Le livre est intitulé "L'avenir du monde est inscrit dans vos mains", et il est paru aux éditions du Basson.

Archives 2008

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK