Charleroi : un fou du volant plus lourdement condamné par la cour d'appel du Hainaut

Illustration
Illustration - © Belga AFP Stéphane de Sakutin

Un homme originaire de Châtelet, âgé de 29 ans, a été condamné, ce lundi, par la cour d'appel du Hainaut à quatre peines de prison avec un sursis probatoire de trois ans pour des courses-poursuites en 2015 et 2018, le recel d’une plaque d’immatriculation et des coups portés à sa compagne. La cour d'appel a alourdi la peine infligée en mai 2015 par le tribunal correctionnel de Charleroi qui l’avait condamné à deux ans de prison avec sursis.

Le 21 mars 2015, à Gilly, le prévenu avait tenté de semer des douaniers en roulant à contresens et en brûlant des feux rouges. Piégé, il avait foncé dans le véhicule des douaniers avant de les menacer avec une arme et de leur porter des coups. Une scène qu’il a répétée le 3 février 2018 mais en s’en prenant cette fois à des policiers.

Le 13 août 2017, il avait fait un recel d’une plaque d’immatriculation.

Enfin, le prévenu était également poursuivi pour des coups portés à sa compagne.

La cour a condamné chaque prévention séparément. Au total, le prévenu écope de 18 mois de prison, deux ans, quatre mois et six mois d’emprisonnement avec un sursis probatoire de trois ans. La cour d'appel a également confirmé la confiscation du véhicule du prévenu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK