Charleroi: un atelier pour apprendre les gestes simples qui sauvent des vies

Un atelier bien utile en cas de problème cardiaque
2 images
Un atelier bien utile en cas de problème cardiaque - © rtbf.be - Mathieu Van Winckel

Première cause de décès en Belgique, l’arrêt cardiaque touche 30 personnes chaque jour. Pourtant, de nombreuses vies peuvent être sauvées avec quelques gestes simples.

Alors l'association belge du rythme cardiaque lance une nouvelle campagne de sensibilisation dans les écoles.

C’était le cas il y a peu à Charleroi avec le premier atelier organisé à l'Athénée Vauban.

Il y avait là une cinquantaine d’élèves penchés sur un mannequin en papier avec une éponge qui simule la résistance de la cage thoracique. Un pompier carolo se chargeait de l’animation.

En cas d’arrêt cardiaque, il faut agir très vite. Chaque minute qui passe, c’est 10% de chance de survie qui disparaissent.

Ivan Blankoff, cardiologue au CHU de Charleroi, témoigne: "Malheureusement en Belgique, au niveau de l’enseignement secondaire en particulier, actuellement il n’y a rien de structuré qui existe pour permettre aux jeunes adultes et aux adolescents d’apprendre les gestes qui sauvent contrairement à ce qui se passe dans certains autres pays d’Europe et ailleurs."

Des séances pratiques vont se multiplier dans les écoles mais aussi pour le grand public. Il y a un site internet qui permet de participer à ces séances.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir