Charleroi : Quartier d'Eté va quitter le parc Astrid pour la place de la Digue

Changement de lieu pour l'événement estival carolo
Changement de lieu pour l'événement estival carolo - © Quartier d'été

Le Quartier d'Eté de Charleroi au Parc Astrid : c'est fini ! Désormais, c’est  sur la place de la Digue que se dérouleront ces animations. Et c'est l'asbl Charleroi Centre-ville qui s'en chargera, et plus  la société d'événements 50 N 05 E. Cette dernière avait remporté un appel d'offres voici quatre ans et avait spectaculairement amélioré le concept. Mais le contrat se termine et ne sera pas renouvelé. Y avait-il des reproches à leur faire ?

Pour Babette Jandrain (PS), l'échevine des fêtes de Charleroi, "Absolument pas. On est vraiment contents d’avoir travaillé avec eux et ils ont vraiment apporté une plus-value au Quartier d’été à Charleroi. Et ici, c’est une toute nouvelle dynamique étant donné qu’à l’époque, on n’avait pas cet espace place de la Digue avec autant de commerces. C’est une nouvelle dynamique commerciale qui existe place de la Digue et, comme de toutes façons, des travaux sont envisagés dans le parc Astrid, à un moment donné on n’a pas le choix. Donc on revient place de la Digue et on met en avant ses commerces. C’est vraiment une plage avec du sable qui sera mis sur toute une partie de la place de la Digue avec les terrasses des commerçants qui viendront tout aux alentours. Et donc pour eux, c’est aussi l’occasion d’avoir, pendant un mois, une fréquentation différente. Et donc il y aura aussi un bar de la plage mais les consommations seront évidemment tenues plus par nos commerçants. On veut continuer et renforcer la gratuité avec des activités qui sont toute la journée et toute la semaine à la disposition des Carolos pour que ça devienne un véritable espace de vacances en fait."

Durant " Quartier d’été ", les Apéros des quais seront organisés sur la place de la Digue et les célèbres soirées musicales seront toujours bien inscrites au programme de la manifestation estivale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK