Charleroi: les travailleurs portugais de Rive Gauche informés de leurs droits

Les brochures fournies aux travailleurs étrangers par les syndicats
Les brochures fournies aux travailleurs étrangers par les syndicats - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Le chantier du centre commercial Rive Gauche a redémarré à Charleroi. Les travailleurs kosovars et égyptiens employés par des sous-traitants indélicats ont laissé la place à des travailleurs portugais.

Ils sont environ 90 travailleurs détachés déjà à pied d'oeuvre à Charleroi. Les syndicats ont organisé pour eux une séance d'information pour leur rappeler leurs droits et l'essentiel de la législation belge dans le secteur de la construction.

Pour Carlo Briscolini, permanent de la FGTB, "Après l’histoire de dumping social que l’on a connu sur ce chantier avec les entreprises italiennes, les sous-traitants ont changé et maintenant nous avons affaire à deux entreprises sous-traitantes portugaises. Nous avons obtenu de la direction de mettre sur pied une assemblée d’information et d’accueil pour leur expliquer leurs droits en tant que travailleurs détachés ici en Belgique. On a, parmi nos délégués, des personnes d’origine portugaise. Nous avons donc prévu la traduction en portugais de leurs droits en matière salariale, conventionnelle et heures de prestations avec des documents qui leur permettront de connaître la réalité belge."

On l’a bien compris: cette séance informative a été bien utile pour éviter tout nouveau problème susceptible de survenir avant la fin du chantier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK