Charleroi: les bourgmestres de la région invités de VivaCité ce lundi matin

Ambiance détendue dans le studio VivaCité Charleroi pour les bourgmestres
7 images
Ambiance détendue dans le studio VivaCité Charleroi pour les bourgmestres - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Ils étaient 17 à avoir accepté l’invitation de VivaCité Charleroi ce lundi matin. Ils, ce sont quelques-uns des nouveaux bourgmestres qui prêteront serment dans la journée.

Parmi les invités, certains prendront la fonction de maïeur pour la première fois alors que d’autres poursuivront un chemin emprunté il y a quelques années déjà. Pour ces derniers, il s’agira parfois de reprendre la route seuls, avec les mêmes partenaires ou avec de nouveaux compagnons d’aventure.

Car, de l’avis de tous, un maïorat reste une aventure. Accepter de prendre les rênes d’une commune n’est pas anodin, disent-ils. Tous parlent d’une vie qui change quand on devient bourgmestre. Le premier citoyen est la personne de référence dans la commune : celle qui doit être disponible à toute heure du jour ou de la nuit. Les mots " passion " et " vocation " reviennent souvent à l’évocation de la fonction. Sans quoi, disent-ils, ils ne tiendraient pas la cadence. Il faut aussi pouvoir gérer les coups, être proche de ses citoyens pour expliquer concrètement la politique communale qui est menée.

Alors, s’il est entendu qu’on ne peut pas plaire à tout le monde, on sent en tous cas chez ces élus locaux une vraie volonté de bien faire et de faire du mieux qu’ils peuvent pour leur commune.

Les bourgmestres qui ont répondu présents ce lundi matin sont celles et ceux de Montigny-le-Tilleul, Estinnes, Ham-sur-Heure/Nalinnes, Lobbes, Braine-le-Comte, Fleurus, Les Bons Villers, Pont-à-Celles, Froidchapelle, Erquelinnes, Fontaine l'Eveque, Courcelles, Beaumont, Farciennes, Seneffe, Thuin et La Louvière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK