Charleroi lance sa monnaie locale et citoyenne : le Carol’Or

Les Carol'Or sont entièrement sécurisés: papier indéchirable, encre spéciale, hologramme et numéros de série permettent d'empêcher toute copie.
2 images
Les Carol'Or sont entièrement sécurisés: papier indéchirable, encre spéciale, hologramme et numéros de série permettent d'empêcher toute copie. - © Sarah Devaux

Charleroi a désormais sa monnaie : le Carol’Or. Les premiers billets sont en circulation. Mais comment ça fonctionne ? Et pourquoi favoriser ce Carol’Or plutôt que les traditionnels Euros ? Explications.


Favoriser l’économie locale
5 coupures sont disponibles : 0.5, 1, 5, 13 et 25 Carol’Or (CR). « Pour s’en procurer, c’est simple, il suffit de se rendre dans les comptoirs de change », nous explique Nicolas Leroy, le coprésident de l’ASBL Carol’Or. « Pour l’instant, il y en a 4 : l’Eden, le Théâtre Royal de l’Ancre, Chez Lolotte et la pharmacie Lamblin. Il suffit d’y échanger les Euros contre la même somme en Carol’Or ».

Des Carol’Or à dépenser dans des commerces de Charleroi même et des communes aux alentours. Maxime tient le bar à soupe 'Chez Lolotte'. Il a choisi de rejoindre le réseau pour favoriser l’économie locale car l’objectif, c’est bien de valoriser les circuits courts. « Ce n’est pas de l’argent qu’on thésaurise sur un compte en banque comme des Euros traditionnels. Ces Carol’Or sont destinés à circuler. Ça permet donc de découvrir d’autres commerces de la région. En tant que partenaire, je pourrais utiliser les Carol’Or pour aller voir un spectacle, acheter mes légumes ou faire plaisir à des clients qui ont une entreprise dans le coin par exemple. »

Une trentaine de commerçants partenaires

Actuellement, 31 commerçants ou prestataires de services ont rejoint le réseau Carol’Or. Et une vingtaine d’autres sont sur le point de le faire. « L’objectif, c’est évidemment de convaincre un maximum de partenaires de nous rejoindre », précise Nicolas Leroy. Pour savoir où vous pouvez payer avec des Carol’Or, un autocollant apposé sur la vitrine ou le comptoir de l’établissement permet d’identifier les commerçants partenaires. Toutes les infos pour les consommateurs comme les commerçants désireux de rejoindre le réseau, c’est par ici.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK