Charleroi: la FGTB rappelle qu'un chauffeur de car reposé c'est bon pour la sécurité

Les chauffeurs de car ne peuvent pas toujours se reposer dans de bonnes conditions après un long trajet. C’est la FGTB qui le dénonce en cette période de vacances. Le syndicat a organisé ce jeudi soir une action de sensibilisation à Charleroi. Des tracts ont été distribués. On pouvait y lire: "Un chauffeur reposé = bon pour la sécurité". C’est le slogan de cette campagne. Quand un chauffeur emmène des gens en vacances, au ski par exemple durant cette semaine de carnaval, il faut savoir qu’il n’a pas toujours droit à une chambre d’hôtel à l’arrivée. Bien souvent, il doit ainsi dormir dans son car. Ce n’est pas confortable et, surtout, ça ne lui permet pas de se reposer dans les meilleures conditions avant de reprendre la route.

Et, comme l’explique le permanent Paolo Di Berardino, la FGTB veut mettre la pression sur les employeurs: "Depuis 2015, on est en train d’essayer d’avoir une convention claire mais on n’y arrive pas. Donc, aujourd’hui, ce que l’on veut faire, c’est sensibiliser les voyageurs en disant : attention, il risque demain d’y avoir un problème de sécurité parce que le chauffeur n’a pas pu prendre un temps de repos convenable."

Le syndicat demande qu’un accord clair soit conclu avec les employeurs pour le confort des chauffeurs mais également pour la sécurité des voyageurs.

Car la FGTB pointe aussi un autre problème: des employeurs veulent parfois que le chauffeur récupère ses heures supplémentaires quand il est à l’étranger. Le syndicat considère que le chauffeur doit pouvoir lui-même décider quand il veut les récupérer.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK