Charleroi : l'hôtel des Chemins de Fer est mis en vente par la SNCB

La SNCB vient de mettre en vente l’hôtel des Chemins de Fer de Charleroi. Ce bâtiment aérodynamique est en grande partie dû à Henry Van de Velde, le fameux architecte et designer belge. Mais il n’a, jusqu’ici, jamais été classé. Vide depuis 20 ans, il est aujourd’hui mis en vente et destiné à un promoteur immobilier.

Le bâtiment de près de 6.000 m² en forme de paquebot donne l’impression de quitter la gare de Charleroi en direction de Châtelet. L’édifice est connu de tous les Carolos mais sa mise en vente par son propriétaire, la SNCB, fait bondir Kevin Saladé, administrateur du Fonds Henry Van de Velde, qui craint pour la destinée de la bâtisse : "Il faut certainement le réhabiliter et lui trouver une nouvelle fonction. Mais on peut évidemment craindre le pire si on le vend sans qu’il n’y ait cette protection accordée à un bâtiment patrimonial reconnu. On peut craindre évidemment qu’il y ait une affectation potentiellement destructrice pour ce bâtiment."

Elisa Roux est la porte-parole de la SNCB et elle confirme que le bâtiment est bien en vente pour la modique somme de 1.600.000 euros. Mais elle ajoute que la SNCB suit ses dossiers patrimoniaux et vendra à un acquéreur qui aura un projet sérieux : "La SNCB est propriétaire d’une série de bâtiments et de terrains qui ne sont plus utilisés dans le cadre de ses missions de service public. Et donc, notre objectif est de les valoriser au maximum en les mettant en vente par exemple ou en concession. Pour que de nouveaux propriétaires puissent les faire perdurer avec une nouvelle affectation et pour que les bâtiments ne restent pas vides évidemment. Ensuite, c’est entre les mains de l’acquéreur mais toute modification devra passer par le service urbanistique de la ville."

Le bâtiment n’est toujours pas classé à ce stade.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK