Charleroi : l'espace de formation numérique créé par Molengeek s'appelle Charlewood

Crée à Molenbeek au début de 2016, le centre de coworking Molengeek travaille selon une méthode vraiment collaborative.
Crée à Molenbeek au début de 2016, le centre de coworking Molengeek travaille selon une méthode vraiment collaborative. - © Tous droits réservés

L’espace de formation numérique Molengeek s’implante en Wallonie et, plus particulièrement à Charleroi, dans les locaux de la RTBF. Comme à Bruxelles, l’idée sera de permettre aux jeunes de la région de Charleroi de se former aux nouvelles technologies numériques, tout en bénéficiant du savoir-faire de la RTBF dans le domaine audiovisuel.

L’antenne de Molengeek à Charleroi sera baptisée "Charlewood" et Ibrahim Ouassari, le fondateur de Molengeek, en est particulièrement heureux : "A Charleroi, on sait qu’il y a vraiment des jeunes qui sont très demandeurs de ce genre de formation qu’on donne à Bruxelles. Ils vont faire énormément de pratique. On a les studios de la RTBF Charleroi qui sont à disposition. On va avoir énormément de workshops avec des experts de la RTBF Charleroi qui vont venir nous montrer comment on prend le son, comment gérer la lumière, comment gérer l’image. Et tout ça à destination des jeunes Carolos afin de créer des opportunités de carrière pour plus tard."

Cette collaboration permettra aussi à la RTBF d’apprendre à mieux connaître ce public jeune, ses attentes et ses envies dans l’audiovisuel technologique. Valérie Druitte, la cheffe de projet de la RTBF qui a supervisé ce partenariat, en est convaincue : "C’est une extraordinaire opportunité pour nous parce qu’on va fréquenter des jeunes qu’on n’a pas forcément l’habitude de rencontrer dans la structure de notre public. Le mélange des genres va être une richesse incroyable pour les jeunes qui viendront se former à la RTBF parce qu’ils vont côtoyer des professionnels et nous, on va apprendre énormément de choses des jeunes."

Les formations commenceront dans le courant du mois de février.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK