Charleroi : l'entreprise de construction Vandezande va disparaître

Le tribunal du travail vient de prononcer la dissolution judiciaire de la société bien connue dans la région. Deux liquidateurs ont été désignés et rencontreront, dès ce jeudi, le personnel, la direction et les syndicats. Des syndicats qui souhaitaient plutôt que la faillite soit prononcée, en lieu et place de cette dissolution, afin de permettre de libérer directement les travailleurs de leur contrat. Avec la dissolution judiciaire, ce ne sera pas le cas tout de suite.

La procédure Renault est enclenchée et il faudra donc passer par la procédure d’information et de consultation puis par celle de la négociation. "Le souci est que cela va retarder aussi l’indemnisation des travailleurs" regrettent Marc Moreau de la CSC et Carlo Briscolini de la FGTB. "Et le risque est que le constat des liquidateurs désignés soit qu’il n’y a plus assez d’argent pour payer les préavis des travailleurs. La seule solution sera alors, pour eux, de s’adresser au fond de fermeture des entreprises."

Du côté syndical cependant, on estime toutefois que la faillite pourrait finalement être quand même prononcée. "Si dans leur 'enquête', les deux liquidateurs estiment que l’état de faillite de l’entreprise est finalement avéré, c’est encore possible. D’autant que nous demandons au tribunal, depuis le début de la procédure, de faire la lumière sur certains éléments", précise Carlo Briscolini. "On devrait déjà avoir quelques réponses dès cette semaine puisque nous rencontrons, avec les travailleurs, les liquidateurs de la société."

Cela fait des mois, voire des années que la SA Vandezande ne se portait pas bien comme d’autres entreprises de construction de la région d’ailleurs. Et la crise du Covid a sans doute accéléré la fin de l’aventure de cette entreprise familiale où 
il ne resterait plus qu’une bonne quinzaine de travailleurs sous contrat.

Triste fin pour une entreprise qui, par le passé, comptait à Charleroi. Associée à de nombreux grands projets de la région, la SA Vandezande va donc disparaître définitivement dans quelques jours.

La loi Renault: archives JT 31/01/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK