Bactéries dans l'eau de distribution à Charleroi: de l'eau potable est distribuée

La Ville de Charleroi a lancé son plan communal d'urgence lundi à la suite d'un avis de la SWDE, Société Wallonne de Distribution d'Eau, déclarant l'eau non potable dans les communes de Dampremy, Jumet, Lodelinsart, Marchienne-au-Pont, Roux et Monceau-sur-Sambre. Plus de 18.000 foyers sont touchés.

Les intempéries de ces derniers jours ont provoqué une élévation du taux de bactéries dans les captations du Château de l'avenue Bayemont à Jumet, indique la Ville de Charleroi dans un communiqué.

Le bourgmestre a déclenché le plan communal d'urgence en raison de la situation de crise. La cellule de sécurité communale a pris le dossier en mains. "La SWDE et la Ville de Charleroi mettent tout en œuvre pour régler la situation au plus tôt et pour assurer dans les prochaines heures une distribution d'eau potable", indique encore le communiqué.

Actuellement, l'eau est impropre à la consommation pour tout usage alimentaire : vaisselle, cuisine ou lavage de denrées par exemple. Les usages sanitaires qui n'impliquent pas de porter l'eau à la bouche restent permis.

Information importante : si, au départ, l'utilisation de l'eau, même bouillie, était interdite, elle peut maintenant avoir lieu à la condition de faire bouillir l'eau cinq minutes au moins.

Pour savoir si votre rue et votre maison sont impactés par l'eau impropre, vous pouvez vous rendre sur le site web de la Société Wallonne des Eaux.

La distribution d'eau potable commence

L'approvisionnement en eau potable s'organise à Charleroi. Depuis 16h00, six points de distribution d'eau potable sont opérationnels:

- à Marchienne-au-Pont, place Kennedy,
- à Roux, au centre sportif, rue Couturelles,
- à Lodelinsart
, Place Edmond Gilles, maison communale annexe,
- à Monceau-sur-Sambre
, rue Albert Camus (ex-Ferrer), maison communale annexe,
- à Jumet
, Place du Chef Lieu, maison communale annexe,
- à Charleroi pour les citoyens de Dampremy, rue de l'Ancre, à l'ancienne caserne des pompiers.

Pour les personnes qui veulent s'y rendre, il est fortement conseillé d'y venir avec des bouteilles ou d'autres contenants. Afin de desservir le plus grand nombre, il ne sera distribué qu'un maximum de dix litres par demandeur.

L'approvisionnement en eau des structures fragiles comme les crèches ou maison de repos, organisé par les services de la Ville, a lui déjà démarré.

Que faire si vous avez bu de l’eau du robinet ?

Selon les responsables contactés, les risques sont faibles mais vous pouvez toutefois être victime de troubles digestifs de type nausées et/ou diarrhées. Si dans les quatorze jours, vous présentez des symptômes comme des douleurs abdominales, des vomissements, des diarrhées voire de la fièvre, il vous est conseillé de consulter votre médecin traitant.

LA SWDE et la Ville de Charleroi mettent tout en œuvre pour régler la situation au plus tôt.

Mais nous n'avons pas plus d'informations, à ce stade, sur l'évolution de la situation sanitaire au niveau du château d'eau touché où des analyses complémentaires sont en cours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK