Charleroi : l'AIS propose des logements où propriétaires et locataires trouvent leur compte

Illustration
Illustration - © Belga - Siska Gremmelprez

La formule a de plus en plus de succès car les agences immobilières sociales (AIS) ont un principe gagnant : permettre aux familles précaires d'occuper un logement correct. Et ce tout en assurant au propriétaire des lieux un loyer modéré mais sans retard et un logement remis en état en cas de problème.

A Charleroi, l'AIS gère aujourd'hui 155 biens, soit 50 de plus qu'il y a quatre ans. Et nous avons visité un logement rénové qui va bientôt être mis en location. Lester Delsaut, le gestionnaire technique de l'AIS, a supervisé la rénovation des lieux financée par le propriétaire. Il nous explique ce qui se passe si l'endroit est ensuite dégradé : "L’AIS prend en charge les dégâts locatifs. On assume les rafraîchissements, le remplacement du mobilier s’il y a du mobilier qui a été détérioré, ou des menuiseries. C’est l’AIS qui prend en charge le coût."

La remise en état des lieux, la gestion administrative de la location, une exonération fiscale : voilà des avantages pour le propriétaire à mettre dans la balance avec un loyer modéré pour famille précaire. Pour Lala Raha-Mefy, le directeur de l'AIS carolo, "A court terme, c’est un loyer certes un peu moindre que le prix du marché mais, à moyen et à long terme, le propriétaire se retrouve parce qu’il récupère son bien dans un état pareil à celui de l’entrée."

Le principe rencontre de plus en plus de succès. En 2017, 155 logements ont ainsi été rénovés et loués. Ornella Cencig, la présidente de l'AIS carolo, y voit de gros avantages pour la ville: "Ce sont des bâtiments qui étaient inoccupés avec des travaux qui étaient lourds et conséquents et qui, aujourd’hui, vont accueillir des familles qui sont dans le besoin et, surtout, vont recréer un certain maillage et une certaine homogénéité dans le quartier."

A Charleroi, ce sont le plus souvent des couples avec enfants et des familles monoparentales qui profitent de ces logements salubres à loyer modéré.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK