Charleroi: Ecolo pousse la Ville à signer la convention pour une énergie durable

Le problème du réchauffement climatique est le problème mondial actuel. Fin novembre se tiendra à Paris un sommet qui réunira les dirigeants du monde entier pour essayer de trouver un accord sur le climat. Ces enjeux sont aussi discutés au niveau local.

Pour l'opposition Ecolo, l'activité des services communaux carolos produit environ chaque année 400 000 tonnes de CO2. C’est un chiffre énorme que, à eux seuls, un plan de mobilité ou par exemple le bâtiment passif de l'hôtel de police ont du mal à atténuer.

C'est pourquoi Ecolo propose à la ville d'adhérer à la convention des maires pour une énergie locale durable que plus de 200 communes belges ont déjà signée.

Xavier Desgain est le conseiller communal Ecolo à l'origine de cette proposition qu’il motive : " Les villes engagées sont des villes qui s’engagent à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% d’ici 2020. Les actions tournent autour de mesures pour favoriser la mobilité douce, les transports en commun, l’amélioration de l’efficacité énergétique des chaudières ou l’isolation des bâtiments. "

Alors évidemment, signer et adhérer à cette convention n'est pas très compliqué. Mais s'y tenir et appliquer les termes de la charte nécessitera du temps et de l’investissement. Mais il faudra faire très vite car, rappelons-le, l’objectif de cette convention doit être atteint pour 2020.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK