Charleroi: deux ans avec sursis pour des coups à un huissier de Justice

Illustration
Illustration - © Belga - Virginie Lefour

Un Carolo a écopé de 2 ans de prison avec sursis, ce lundi, devant le tribunal correctionnel de Charleroi. L'homme avait frappé un huissier de Justice et son témoin qui procédaient à un inventaire de son mobilier. Ce témoin en a conservé une incapacité permanente.

Les faits se sont produits en 2012, à Mont-sur-Marchienne (Charleroi). En l'absence de l'intéressé, l'huissier et son témoin avaient entamé l'inventaire des biens afin de récupérer une dette. Alerté par sa compagne, l'occupant des lieux s'était précipité chez lui et s'était emporté. Selon le parquet, il n'a pas hésité à arracher le PV des mains de l'huissier et à lui porter des coups, de même qu'au témoin, âgé de 62 ans. Ce dernier, qui a conservé une incapacité permanente suite aux faits, avait dû empoigner une chaise pour se défendre. "Cette version est confirmée par le serrurier et par la compagne du prévenu", avait indiqué le substitut Vervaeren lors de son réquisitoire au terme duquel il avait réclamé deux ans et demi de prison.

Le prévenu, lui, avait nié les coups mais reconnu avoir éconduit manu militari l'huissier et son témoin. "Et si je devais le refaire, ça serait pis", s'était-il exclamé à l'audience. Ses avocats, Mes Gras et Lepied, avaient quant à eux sollicité un sursis en précisant que la saisie portait sur une dette ridicule de 62,5 euros et que, de surcroît, leur client avait vu sa maison brûler quelques jours plus tôt, ce qui explique son emportement. Le prévenu suit depuis lors une formation de gestion de la violence.

Ce lundi, le tribunal a estimé les coups établis et a condamné le prévenu à deux ans de prison avec sursis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK