Charleroi: des étudiants gèrent une entreprise virtuelle avant de le faire "en vrai"

Une Foire des Entreprises d'Entraînement Pédagogique très fréquentée
Une Foire des Entreprises d'Entraînement Pédagogique très fréquentée - © rtbf.be - Christine Borowiak

Gérer une entreprise qui n'existe pas, une entreprise virtuelle: tel est le projet des étudiants de 17 écoles de la région de Charleroi. Il s’agit de jeunes en fin d'études dans l'enseignement qualifiant et professionnel. Ils ont créé des EEP, des Entreprises d'Entraînement Pédagogique dont le but est de mettre la main dans le cambouis pour qu’ils puissent ensuite ouvrir leur propre entreprise, pour de vrai cette fois.

Ces écoles avaient rendez-vous ce jeudi dans le cadre de l'Abbaye d'Aulne à Gozée (Thuin) pour la Foire des Entreprises d'Entraînement Pédagogique.

Et pour illustrer les EEP, un jeu de rôles a été mis sur pied où Ali, de l'institut de la providence de Gosselies, vendait des pralines alors que Ysaline, de l'Institut Saint-André de Charleroi, désirait en acheter.

Nathalie Plateau fait partie de l'équipe de professeurs de Saint-André qui a aidé à monter ce projet pédagogique d'entreprise virtuelle. Elle explique: "Cette entreprise virtuelle travaille virtuellement au niveau de tout ce qui est stock. Donc il n’y a pas de livraison de marchandises ni de mouvements d’argent. Mais il y a un échange de documents commerciaux donc tout ce qui est bon de commande, bon de livraison, facture, et tout le côté administratif qui va après."

Fabrice Adam est professeur à l'institut Sainte-Anne de Gosselies. Il se lancera dans cette aventure virtuelle l'année prochaine car il n'y voit que des avantages: "Je pense que, sur un CV, le fait de dire qu’ils ont participé à un projet d’entreprise au sein de l’école, ça va les aider: c’est tout bénéfice pour tout le monde."

Ce concept d'entreprise virtuelle existe depuis cinq ans et, pour les étudiants de Saint-André, l'exercice a pris une tournure très concrète puisqu'ils ont trouvé un vrai sponsor qui leur fabrique des vraies pralines à la bière ADA (Abbaye d'Aulne).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK