Chantier Rive Gauche à Charleroi: des Portugais remplacent les Kosovars

Le chantier Rive Gauche à Charleroi
Le chantier Rive Gauche à Charleroi - © rtbf.be - Daniel Barbieux

L'information a été évoquée par une délégation du conseil d'entreprise européen d'Eiffage, le groupe qui chapeaute les sociétés Valens et Duchene, qui ont en charge la réalisation du chantier du centre commercial Rive Gauche de Charleroi.

Ce sont deux sociétés portugaises, Edivalor et VH Construction, qui ont repris le marché de la sous-traitance du chantier et ce après l'écartement de la société italienne Gruppo Bison qui avait en charge les opérations de maçonnerie et de coffrage.

Les italiens n'avaient pas payé en heure et en temps les 80 ouvriers du chantier venus d'Egypte ou du Kosovo et ces derniers avaient volontairement bloqué le chantier.

Eiffage a rompu son contrat avec les Italiens et les a substitué par des travailleurs portugais cette fois. 90 travailleurs en tout. La moitié d'entre eux est arrivée vendredi dernier à Charleroi et a déjà pris position sur les échafaudages du chantier.

Des travailleurs détachés, encore. Détachés de leur pays, détachés de leur famille et qui, on l'espère cette fois, ne seront pas trop détachés des lois sociales en vigueur dans notre pays.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK