Cette école de Quevaucamps mise sur la collaboration entre les élèves d'âges différents

C’est une nouvelle façon d’enseigner qui porte ses fruits. L’école autonome de la Fédération Wallonie-Bruxelles a lancé l’an dernier l’Ecolaborative. Le principe ? Réunir tous les élèves dans une même classe peu importe leur âge, et miser sur l’entraide entre les plus grands et les plus petits.

Lancé au niveau maternel en septembre 2017, l’Ecolaborative a été étendue depuis la rentrée aux quatre premières années du primaire.  Il faut dire que le concept a plu aux enseignants : "Dans la classe on observe que les plus petits vont naturellement aller voir ce que font les plus grands. Tout devient naturel et l’enseignant est là comme guide. Il cadre l’enfant mais plus pour les apprentissages purs ", indique Ludivine Durieux, institutrice maternelle.

Les élèves sont autonomes et la méthode plaît aux parents. "Nos enfants sont plus épanouis dans leur scolarité, explique Nellie, maman de deux élèves. Ça n’est jamais une contrainte de venir à l’école."

La collaboration entre les élèves s’étend aussi aux parents. Ils peuvent consacrer du temps à la classe s’ils le souhaitent. Mais l’école autonome de la Fédération Wallonie-Bruxelles n’impose rien, il est aussi possible d’y suivre un enseignement plus traditionnel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK