Brugelette: un consensus s'est dégagé pour l'accès nord au parc Pairi Daiza

Le consensus devrait rassurer les habitants de Gibecq et de Gages envahis en pleine saison par les visiteurs du Parc
Le consensus devrait rassurer les habitants de Gibecq et de Gages envahis en pleine saison par les visiteurs du Parc - © Google maps

Une solution semble avoir été trouvée pour régler l’épineux problème de l’accès Nord du célèbre Parc de Brugelette, un accès qui jusqu’ici se faisait en traversant le village de Gibecq et Gages, une situation que les habitants de ces localités supportaient mal.

"Un consensus général vient de se dégager avec l’ensemble des autorités communales et le parc Pairi Daiza pour la dernière partie du tracé Nord jusqu’à la N7 et s’arrêtant à celle-ci (donc sans prolongation jusque l’A8). Le tracé consistera à longer le chemin de fer et à emprunter les chemins de remembrement pour rejoindre la N7, après croisement avec la N57."

Un consensus qui doit encore être validé

C’est en ces termes qu’un communiqué de Maxime Prévot (cdH), ministre wallon des Travaux publics énonce la solution trouvée, une solution qui nécessitera apparemment d’importants travaux pour aménager les chemins de remembrements évoqués dans le consensus.

Selon ce communiqué, cet accord sera validé lors de la prochaine task-force de ce mardi 11 juillet. Cette task-force regroupe les représentants des autorités communales de Brugelette, Ath et Silly, l’administration wallonne, certains comités de riverains, le Parc Pairi Daiza et les cabinets des ministres concernés. La commune de Lens a également été associée récemment. L’ensemble de la concertation globale et des prises de décisions se font au sein de cette task-force.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK