Braine-le-Comte : Jean-Jacques Flahaux cède le maïorat à Maxime Daye

A Braine-le-Comte, le bourgmestre MR Jean-Jacques Flahaux a passé le flambeau mercredi soir à l’échevin Maxime Daye (MR) qui devient, à 32 ans, le plus jeune maïeur du Hainaut.

Après 34 ans de politique locale, Jean-Jacques Flahaux prendra d’ici peu la présidence du MR International,  une instance qui gère la ligne politique internationale du Mouvement Réformateur. Mais il ne quittera pas totalement Braine-le-Comte puisqu'il présidera les séances du conseil communal. Il explique : « J’ai deux projets phares dans toute ma vie : ma ville et l’international. J’ai donné des cours de relations internationales dans le passé. Donc ici je reviens aussi à des amours que j’ai dû laisser de côté pendant un long temps. »

Pour Maxime Daye, déjà échevin MR à Braine depuis neuf ans, le chemin est un peu logique : « Comme Jean-Jacques reste parmi nous, on ne va pas l’oublier très vite puisqu’il sera toujours là. Il y a toujours eu entre lui et moi comme une transition père-fils politique. Donc, j’arrive dans du velours entre guillemets même si aujourd’hui je sens le poids des responsabilités sur mes épaules. Il n’y aura pas spécialement de changement sur le programme. Et puis, de toutes manières, on continue à travailler en équipe avec, peut-être, une autre dynamique. »

Conséquence de ce changement de bourgmestre, le collège communal de Braine-le-Comte est, du coup, remanié et deux nouveaux venus le rejoignent: André-Paul Coppens prend la place de Bénédicte Thibaut qui  était présidente du CPAS et qui devient première échevine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK