Bouffioulx: Renaud Collin a adapté les "Minions", héros du cinéma, à la BD

Renaud Collin et l'objet de son travail
2 images
Renaud Collin et l'objet de son travail - © rtbf.be - Sarah Heynderickx

Le film "Les Minions" sort au cinéma cette semaine et il s'annonce déjà comme un succès commercial. Chez nous, un habitant de Bouffioulx s'est lancé dans une bande dessinée qui reprend les personnages du film. Un travail qu’il accomplit pour les éditions Dupuis. C’est Renaud Collin qui dessine ces petits bonshommes jaunes qui font l’objet de la version BD du film dont le premier album est déjà disponible en librairie.

Le dessinateur nous explique cette nouvelle aventure pour lui : "J’ai un style graphique qui fait penser à la 3D. Je travaille sur ordinateur dans un programme vectoriel et donc c’est très proche de la 3D. Et, comme les Minions sont réalisés en 3D, c’est un dessin animé en 3D, la similitude de style est immédiate. Et donc quand on m’a proposé de faire une BD avec les Minions, je ne me suis même pas posé de questions. 

Ça me paraissait très naturel et quand j’ai commencé à dessiner les personnages, ça n’a posé aucun problème et le rendu était similaire au dessin animé. Même si ce n’est pas moi qui les ai imaginés, je dois quand même les ré-imaginer à ma sauce pour les faire vivre. Parce qu’on est comme des marionnettistes : quand on anime une bande dessinée, il faut faire bouger les personnages, leur donner des expressions, de la vie. Et pour ça il faut les comprendre et déjà comprendre comment ils s’articulent ne fut-ce que mécaniquement. Et donc il faut les faire siens.

A partir d’un certain moment, j’oublie que ce n’est pas moi qui les ai créés et je les fais jouer à ma sauce. C’est d’ailleurs là que ça devient ma création : au moment où je tire les ficelles."

Deux albums ont été réalisés par Renaud Collin en l’espace de six mois. Mais, pour l’instant, au moment où le film sort sur les écrans, seul le premier des deux livres est disponible à la vente.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK