Bois d'Haine: la reprise de la production tarde aux laminoirs de Longtain

Illustration
Illustration - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

La production devait reprendre mardi dernier aux laminoirs de Longtain à Bois-d'Haine. Devait rependre mardi car, après huit mois d'arrêt et la reprise par un nouvel actionnaire majoritaire, la robotique est restée récalcitrante et empêche l'entreprise d'honorer ses premières commandes.

C'est en effet l'automate des Laminoirs de Longtain qui ne permet toujours pas à l'entreprise de relancer sa production malgré le fait que la haute tension a été rétablie sur le site.

L'entreprise a été la cible de vandales au cours de la période de transition entre l'ancienne direction de Stéphan Jourdain et la reprise à l'automne dernier par Giuseppa Fascella. La relance de la production avait été annoncée dans un premier temps en novembre 2015 mais avait dû être reportée pour permettre aux ouvriers d'effectuer les réparations nécessaires.

Une première commande de 700 tonnes de tubes métalliques ne peut donc pas encore être honorée, à l'heure où la société se doit de reconquérir ses clients. Le nouveau propriétaire de l'entreprise avait évoqué il y a une semaine une perspective de production de 25 000 tonnes en fin 2016 et 35 à 40 000 tonnes annuelles dans les deux ans.

Selon le journal L'Echo qui publie l'information ce mardi matin, le doute semble s'être installé à Longtain quant à la réelle possibilité de remettre le laminoir en fonction.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK