Binche: la société Wanty évoque de belles perspectives d'avenir

Illustration
Illustration - © rtbf.be - Grégory Fobe

Les perspectives sont plutôt réjouissantes pour l 'entreprise binchoise Wanty. La société est bien connue chez nous et elle est présente sur de nombreux projets comme celui du futur centre commercial Rive Gauche à Charleroi.

Le carnet de commandes se remplit, notamment grâce aux prochains chantiers publics comme des routes wallonnes et des investissements communaux.

Ces nouvelles sont très bonnes quand on sait que les dernières années ont été difficiles avec encore une diminution du chiffre d'affaires de 15% en 2015. Mais l'entreprise s'est aussi diversifiée avec de nouvelles activités comme l’explique Christophe Wanty, administrateur délégué, “On travaille beaucoup effectivement pour le secteur public mais 50% de notre clientèle est également composée du secteur privé qui permet, à un certain moment, de compenser une diminution des investissements publics. On a connu effectivement une période de ralentissement et de crise. Mais je dirais justement que la force du groupe Wanty pour résister à ces périodes difficiles, ça a toujours été de diversifier sa clientèle. 30% de notre chiffre d’affaires est concerné par des travaux de démantèlement. Et puis, on a pris une participation dans une société de construction de bâtiments industriels et nous avons également décidé de lancer un nouveau métier de pose de canalisations de gaz et d’électricité. Concrètement, on peut viabiliser seuls de A à Z une friche industrielle: on peut démolir les bâtiments, on peut dépolluer les sols et puis après y construire les voiries et les réseaux d’égouttage, l’électrification et la viabilisation totale d’un site. Nous avons actuellement en portefeuille quelques friches industrielles que nous avons rachetées et pour lesquelles nous introduisons des permis de remise en état."

La croissance de chiffre d'affaires espérée par le groupe Wanty pour 2016 est de 10%. En attendant, la société continue de se diversifier puisqu'une division "gaz et électricité" a été créée l'année dernière.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK