Binche: l'Athénée sera fermé lundi suite à une épidémie de gale

Une dizaine de professionnels sont intervenus pour désinfecter les locaux de l'Athénée
Une dizaine de professionnels sont intervenus pour désinfecter les locaux de l'Athénée - © Sarah Devaux

C'est une mesure exceptionnelle. L'Athénée de Binche sera fermé lundi à cause d'une épidémie de gale. 14 cas ont été recensés depuis la mi-décembre, dans le primaire et à l'internat.

 

Une maladie très contagieuse

La gale est une maladie qui n'est pas grave mais très contagieuse. Le responsable est un parasite qui pénètre dans la couche superficielle de la peau. Il y creuse des galeries pour pondre ses œufs. Résultat: des plaques rouges et des démangeaisons apparaissent. La 1ère contamination remonte au 18 décembre. Depuis, 14 enfants au total ont été touchés. 7 ont pu réintégrer l'école. Les autres sont écartés.

 

Des professionnels en action

Pour venir à bout de l'épidémie, la direction a déployé les grands moyens. Après un 1er grand nettoyage pendant les vacances de Noël, elle a, cette fois, fait appel à une société spécialisée pour désinfecter l'ensemble de ses locaux. Une dizaine de professionnels sont arrivés ce matin. A l'aide de vaporisateurs, ils désinfectent l'ensemble de l'internat ainsi que les salles de classe. " Tous les draps de l'internat ont été enlevés, enfermés dans des sacs scellés et déposés au lavoir pour y être traités. Toutes les classes ainsi que le réfectoire ont aussi été désinfectés ". explique l'administrateur de l'internat, Roland Maudua. 

 

Le produit devra ensuite poser plusieurs heures. Puis, l'ensemble des locaux devront être nettoyés. D'où la fermeture de l'Athénée. "Le produit est toxique", nous explique Patrick Uyttersprot qui coordonne les opérations. "Il contient un désinsectisant et un désinfectant qui sont projetés sous forme de nébulisation dans toutes les pièces. Dans ce cas-ci, la fermeture de l'établissement s'impose donc. Il n'est pas conseillé de garder des enfants, ni même des adultes, dans les locaux pendant la durée du traitement." "L'internat sera donc fermé jusque mardi matin", poursuit Roland Maudua, "Et l'école aussi, dans sa totalité, parce qu'en l'absence de contact humain, le parasite ne survit que 3 jours. Lundi, on va donc procéder à un grand nettoyage de printemps et on espère ensuite être débarrassé de la maladie."

 

En attendant, la direction demande à tous les parents d'être attentif à la moindre démangeaison et de garder les enfants à la maison en cas de symptôme. Le médecin de l'école reste, lui aussi, très vigilant pour éviter toute nouvelle contamination.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK