Bernissart: un pélican à lunettes s'invite parmi les oiseaux du marais d'Harchies

Le visiteur
2 images
Le visiteur - © Frédéric Baudouin

Grosse surprise pour les observateurs de Natagora présents au marais d’Harchies: des membres de cette association de protection de la nature ont constaté la présence d’un intrus dans la faune du marais: un pélican à lunettes.  "Nous l'avons observé depuis le début du mois d'août. Au début je n'y croyais pas. C'est tout à fait exceptionnel d'en voir un ici! " s'exclame Olivier Allard, animateur au CRIE(*) d'Harchies. 

Qu’est-ce qui a attiré l’attention des observateurs? La taille d’abord de ce grand oiseau aquatique: avec ses 1,80 mètres de long et son envergure proche des 2,50 mètres, on est loin du profil des colverts et autres martin pêcheurs coutumiers des marais. Et pour cause, les contrées du pélican à lunettes sont les côtes australiennes, la Nouvelle-Guinée et les îles Fidji!

Echappé de Pairi Daiza

Sa présence sous nos latitudes demande donc une explication que les responsables de Natagora semblent avoir trouvée: "A vol d’oiseau (sic) les marais d’Harchies ne sont pas loin de Pairi Daiza… ", notre pelicanus serait donc un résident en goguette du parc animalier de Brugelette venu tester l’attrait des rives du marais et l’hospitalité de ses habitants.

Une hypothèse confirmée par Aleksandra Vidanovskila porte-parole de Pairi Daiza: "Cela fait trois ans que nous avons des pélicans à lunettes. Etant donné que nos animaux sont en semi-liberté, nous réduisons la taille des plumes de leurs ailes pour éviter qu'ils ne parcourent de trop longues distances.  Nous allons analyser la taille des plumes du pélican voyageur à son retour pour comprendre ce qui s'est passé". 

Retour maison

C'est la toute première fois qu'un pélican du parc animalier part en vadrouille mais le fugueur devra rapidement regagner le parc de Brugelette. La réserve naturelle et Pairi Daiza se concertent pour trouver la meilleure façon de le ramener rapidement auprès de ses congénères.

En attendant, les passionnés d’ornithologie profitent de l’opportunité de contempler ce singulier visiteur depuis les observatoires du marais.

(*) CRIE: les CRIE sont les Centres Régionaux d'Initiation à l'Environnement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir