Beaumont: pas de 7e mandat pour Charles Dupuis

Il se tâtait. Il a fait durer le suspens. Charles Dupuis ne rempile pas. Pas de 7e mandat pour lui. Et donc, voilà son groupe politique "ICI" encore un peu plus déstabilisé après une législature tumultueuse. "ICI" qui avait obtenu 11 sièges sur 19 a montré toute sa fragilité tout au long de la législature. Des conseillers de la majorité s’alliant parfois avec l’opposition dans certains dossiers. C’est le dauphin de Charles Dupuis lors des élections de 2012, Bruno Lambert qui est tête de liste et qui va tenter de conserver, avec les membres de son groupe, la courte majorité absolue de 2012.

En face, on retrouve les 2 mêmes groupes qu’en 2012 pour contester cette majorité absolue de "ICI". "ARC" et le PS avaient, tous les 2, remporté 21% des voix et 4 sièges chacun. Et ils repartent avec des équipes remaniées mais dans une certaine continuité. Serge Delauw reste tête de liste du groupe "ARC" et Geoffrey Borgniet emmène lui aussi toujours une liste à tendance socialiste mais rebaptisée UNI.

Du côté des dossiers qui seront au centre des débats, on peut citer, l’aménagement de la ville mais aussi les infrastructures (le dossier du home pour "ARC", celui des écoles pour le PS et évidemment l’épineux dossier du bâtiment du CPAS). Et puis il y aussi la mobilité qui préoccupe les citoyens avec les nombreux camions qui transitent par le centre ville. Enfin l’opposition veut aussi que l’on parle de bonne gouvernance. Une dernière manière, à peine voilée, de remettre au centre des débats les dossiers judiciaires qui ont marqué la fin de mandat de Charles Dupuis.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK