Basècles: l'eau à nouveau distribuée normalement dans l'entité

4 images
4000 foyers sans eau en raison d'une fuite de canalisation © Laura Canducci
Les ouvriers se sont activés pour rapidement régler le problème © Laura Canducci
La conduite alimentait le château d'eau de Péruwelz © Laura Canducci

L’effondrement de chaussée a été constaté par la police vers 3h00 du matin. Il est dû à une fuite d’eau, en sous-sol.

Cette rupture de canalisation a une double conséquence. D’une part, cela perturbe la circulation. La N50 est actuellement fermée dans les deux sens suite à cet effondrement rue Octave Bataille. Des déviations ont été mises en place à partir du carrefour de la Bécasse (à Quevaucamps) ou du carrefour de Bury ; tant pour les poids lourds que pour les voitures. Les TEC sont prévenus également. Il est d’ailleurs conseillé aux automobilistes d'éviter la N50 à Basècles et de privilégier l'E42 Mons -Tournai.

"On doit d’abord ouvrir la voirie, explique Luc Vansaingèle (bourgmestre de Beloeil). On attend les services techniques pour déterminer l’ampleur du problème."

Autre conséquence : la distribution d’eau, elle-aussi perturbée. Quatre villages sont privés d’eau (Basècles, Wadelincourt, Thumaide et Ramegnies). "La protection civile va mettre en place une distribution en collaboration avec le service Travaux", précise encore Luc Vansaingèle.

Selon la SWDE (la Société Wallonne des Eaux), que nous avons contactée, un retour à la normale serait possible vers 16h. Pas avant. Car la fuite est d’importance et, surtout, il s’agirait d’une "fuite noyée", c’est-à-dire difficilement repérable. Les réparations prendront donc du temps. Dernière précision : en vertu du code de l’eau, la SWDE a l’obligation légale de distribuer des berlingots 8 heures après la coupure.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK