Mons: les nouveaux dispositifs de sécurité pour l'accès au marché de Noël déjà visibles

De gros sacs de sable ont été installés en haut de la rue du Miroir pour empêcher les accès intempestifs de véhicules sur la Grand Place
4 images
De gros sacs de sable ont été installés en haut de la rue du Miroir pour empêcher les accès intempestifs de véhicules sur la Grand Place - © Jeremy Giltaire

Douze morts, 48 blessés, dont certains dans un état grave: c'est le bilan provisoire de l'attentat qui a frappé Berlin lundi vers 20 heures. Un camion a foncé dans le foule d'un marché de Noël. Un événement qui nous rappelle la présence, constante, de la menace terroriste.

Une menace qui ne semblait pas trop préoccuper les commerçants qui ont investi les chalets en bois de la Grand Place "Déjà il faut rentrer en ville, il faut passer les bornes, or les bornes sont fermées après le passage des livreurs donc la possibilité d’entrer dans le centre avec un véhicule lourd est très limitée" explique calmement ce premier commerçant.  "Mons n’est pas une ville où il y a beaucoup d’affluence, contrairement à Bruxelles ou d’autres grosses villes où, là, c’est inquiétant effectivement" constate calmement ce deuxième.  Seule une troisième commerçante, déjà présente l'année passée dans le village de Noël, semble plus inquiète et ne cache pas que les attentats quand elle se trouve sur la place, elle y pense.

Du côté des autorités, il n'aura pas fallu longtemps pour que les  dispositions prises pour la sécurité du marché de Noël soient adaptées et renforcées.

Les mesures prises

"Nous avions déjà un dispositif policier prévu pour le marché de Noël avant les événements de ce lundi à Berlin, confie Philippe Borza, commissaire de la zone de Police Mons-Quévy,  mais, suite à ces derniers attentats, de nouvelles dispositions ont été prises: ainsi à partir de 11 heures l’accès des véhicules aux zone piétonnes de la Grand place n’est plus possible, une firme spécialisée va à nouveau passer ce mercredi pour vérifier le bon fonctionnement des bornes rétractables et enfin des chicanes vont être installées dans les rues qui ne sont pas munies de bornes, ces chicanes seront aménagées à l’aide de gros sacs de sable, ce qui empêchera l’accès inattendu de véhicules sur la Grand place".

"Il y a déjà une présence policière qui est  renforcée par du personnel moins visible sur les espaces festifs, poursuit le commissaire Borza. L’organisateur du marché de Noël emploie de son côté du gardiennage privé et à certaines heures de grosses affluences nous avons demandé un appui supplémentaire de la Police Fédérale ce qui revient, en sus, à une à deux équipes par jour".

De passage sur la Grand-Place en début d'après-midi ce mardi, nous avons en effet pu constater l'installation de ces chicanes: l'une en haut de la rue du Miroir, l'autre en bas de la rue d'Enghien (photos)

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK