Attaque à la machette de Charleroi : suspecté d'avoir aidé l'auteur, Rezki A. est acquitté

Attaque à la machette de Charleroi : suspecté d'avoir aidé l'auteur, Rezki A. est acquitté
Attaque à la machette de Charleroi : suspecté d'avoir aidé l'auteur, Rezki A. est acquitté - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Rezki A., suspecté d’avoir aidé l’auteur de l’attaque à la machette sur deux policières de Charleroi en août 2016, est acquitté.

Le magistrat fédéral avait requis, devant le tribunal correctionnel de Charleroi, une peine de minimum quinze ans de prison à l’égard du quadragénaire qui était poursuivi pour double tentative d’assassinat et participation aux activités d’un groupe terroriste.

Le 6 août 2016, Khaled Babouri, un Algérien de 33 ans, s'était présenté à la tour de la zone de police de Charleroi, boulevard Pierre Mayence, muni d'un sac dont il avait sorti une machette. A l'aide de cette arme, il avait gravement blessé deux policières avant d’être abattu par une de leurs collègues. L’assaillant est donc mort peu de temps après son hospitalisation mais une de ses connaissances, le voisin de son frère, s’est retrouvé sur le banc des prévenus. Il était soupçonné de l’avoir aidé dans son projet d’attentat, d’avoir fourni l’arme et de l’avoir conduit sur place. L’homme a toujours nié toute implication.

Aucune vidéo ne confirmait sa présence à proximité du lieu de l’attaque mais son gsm avait tout de même révélé qu’il n’était pas loin de la tour de police au moment des faits.

Sur le même sujet: JT 06/08/2016

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK