Ath: la police va sévir aux abords des écoles

La police d'Ath annonce qu'elle va sévir et passer dans une phase répressive à l'égard des parents qui se conduisent n'importe comment aux abords des écoles. Ceux qui se garent sur les trottoirs, ou en double file, ou laissent leur voiture tourner au milieu de la rue, le temps de faire l'aller-retour jusque la porte de l'école.

A Ath, ce comportement énerve les riverains et les autres conducteurs. Quand quelqu'un est garé au milieu de la route, ça met tout le monde en retard. Et quand quelqu'un est garé sur un trottoir, ça met tout le monde en danger. Les riverains et les automobilistes ont alerté le bourgmestre et la police.

Et les forces de l'ordre préviennent : elles vont renforcer les contrôles, en particulier aux alentours de la rue de la Dendre et les automobilistes seront verbalisés.

2 images
Plusieurs écoles sont situées dans un même quartier (rue de la Dendre) où il est compliqué de circuler le matin © Google Maps

Le chef de zone, Frédéric Pettiaux explique ce matin dans les colonnes de la dernière Heure que les policiers "consacrent chaque mois près de 80 heures rien qu’à la sécurisation des entrées et des sorties d’école". Mais il ajoute qu'après une phase préventive, il va falloir passer à la répression, puisque les comportements inciviques perdurent. Ces contrôles auront lieu jusque mi-décembre. Et, précision dissuasive : les amendent peuvent aller de 100 à 300 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK