Ath: l'équipe du SAJA Les Heures Heureuses est prête pour Cap 48

Cap 48, c'est reparti ! Jusqu'au 11 octobre, des bénévoles vont arpenter les rues de Wallonie afin de vendre des post-it illustrés de personnages de bandes dessinées. Les bénéfices seront utilisés pour financer des projets d'aide au handicap. Au Service d'Accueil de Jour pour Adultes handicapés (SAJA) Les Heures Heureuses, à Ath, tout le monde est prêt.

Visibilité de la différence

Cap48 est toujours un événement très important pour les associations d'aide au handicap. C'est d'abord une occasion de récolter des fonds qui serviront à financer, par exemple, des infrastructures ou des véhicules adaptés. Mais c'est aussi une manière de rendre plus visible des personnes "différentes", alors qu'elles se sentent parfois mises à l'écart de la société. A Ath, la collecte est toujours un événement convivial, comme le souligne Stéphanie Remy, assistante sociale: "Les Athois nous connaissent depuis longtemps, donc on est généralement bien accueilli. Quand les gens que nous accueillons sont présents, on les laisse présenter eux-mêmes le produit aux passants. On est jamais aussi bien servi que par soi-même, et je pense que ce sont eux qui en parlent le mieux, car ce sont eux qui vont en bénéficier."

Motivés à faire encore mieux

Tout le monde veut dépasser le record de vente de l'année dernière, comme l'explique Samuel Ramos Leal, un bénéficiaire du SAJA: "J'habite à Ath, donc je connais beaucoup de gens. Ça se passe toujours très bien. J'espère vendre beaucoup car l'argent servira, par exemple, pour acheter des chaises roulantes à des personnes qui en ont besoin, ou pour construire des bâtiments mieux adaptés. Je suis vraiment motivé, et j'espère ramener plus d'argent que l'année passée."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK