Ath: des faucons pèlerins ont élu domicile dans le clocher de l'église Saint-Julien

L'observation des faucons pèlerins sera proposée ce week-end au grand public, au pied de l'église Saint-Julien à Ath.
L'observation des faucons pèlerins sera proposée ce week-end au grand public, au pied de l'église Saint-Julien à Ath. - © Laurent Dupuis

Quatre fauconneaux se trouvent actuellement dans le nichoir situé dans le clocher de l’église Saint-Julien à Ath. Pendant que le mâle veille, la femelle chasse pour amener des oiseaux aux fauconneaux. Ils doivent prendre des forces avant de prendre leur envol.

C’est l’occasion pour le service Environnement de la Ville d’Ath d’organiser des séances d’observation des rapaces à destination de groupes scolaires, ces mardi, mercredi et jeudi. 

Après quelques explications sur les rapaces, l’ornithologue Thibaut Van Tomme, collaborateur à l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, installe deux longues-vues au pied de l’église. Les élèves peuvent ainsi observer les faucons pèlerins. 

"C'est le dernière semaine de cours et on cherchait une activité pour les enfants. C'est l'occasion de découvrir une facette de la nature en ville", glisse Isabelle Bot, enseignante à l'école communale primaire de Meslin-l'Evêque. 

Disparus dans les années 70

"Les faucons pèlerins avaient disparu en Belgique dans les années 1970 à cause de l’utilisation de pesticides organochlorés", explique Thibaut Van Tomme. "Ces pesticides ont ensuite été interdits, les faucons pèlerins ont été considérés comme une espèce protégée et ils sont petit à petit revenus en Belgique à partir de 1992. Aujourd’hui, on compte 170 couples de faucons pèlerins en Belgique."

Et pour l’ornithologue, la présence des rapaces est importante. "Ce sont des prédateurs, des maillons de la chaîne alimentaire. Ils régulent certaines populations d’oiseaux. On parle souvent des pigeons mais à vrai dire, le pigeon n’est pas le seul oiseau du régime alimentaire des faucons pèlerins. Loin de là."

Si les animations sont prévues en semaine à destination des élèves des écoles des entités d’Ath, ce week-end, des longues-vues et des jumelles seront mises à disposition du grand public, avec les explications de Thibaut Van Tomme et de bénévoles du Comité de la région d'Ath pour la sauvegarde de l'environnement naturel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK