Aquascope de Virelles : le CREAVES ouvert au public

Le CREAVES, centre de revalidation pour les oiseaux de l'Aquascope de Virelles ouvrait ses portes au public ce dimanche. C'est le seul centre de ce type à des dizaines de kilomètres à la ronde. Ils bénéficient depuis quelques mois d'une toute nouvelle "infirmerie". Le CREAVES soignent des milliers d'oiseaux chaque année et n'ouvre ses portes au public qu'une fois par an.

"Je connais l'existence de ce centre depuis longtemps et je profite de cette porte ouverte pour le visiter, explique Myriam O'Toole. Je suis venue avec mes 2 petits enfants pour leur montrer ce qu'il faut faire pour préserver tout ça. Je suis une amoureuse de la nature"

Marie-Claire Cowez est, elle, bénévole dans ce centre de revalidation. Comme elle, ils sont plusieurs dizaines de bénévoles au CREAVES et ils se relayent 7 jours sur 7, 365 jours par an. "Notre rôle c'est accueillir, soigner et relâcher. On recueille des animaux sauvages blessés. On les soigne au mieux pour pouvoir les relâcher dans les meilleures conditions."

"Des particuliers viennent parfois de très loin pour nous apporter des oiseaux blessés, précise Cédric Calberg, le directeur de l'Aquascope. Nous sommes le seul centre de revalidation de ce type dans le sud du hainaut et du namurois. A priori tous les oiseaux blessés dans un rayon de 40 kilomètres à la ronde devraient atterir chez nous."

En pleine saison, jusqu'à 50 oiseaux peuvent être soignés ici simultanément. En majorité des petits oiseaux comme des moineaux, des mésanges mais le CREAVES soigne aussi des oiseaux plus rares comme certains rapaces ou encore, comme c'est le cas pour le moment, un hibou grand duc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK