Altéo Mons/Wallonie Picarde: devenez volontaire!

ALTEO recherche des bénévoles comme Jules pour le transport de malades et de personnes âgées notamment
2 images
ALTEO recherche des bénévoles comme Jules pour le transport de malades et de personnes âgées notamment - © RTBF

Vous avez envie de rendre service, de vous rendre utile et de faire de belles rencontres? L'asbl Altéo recherche des bénévoles pour les régions de Mons, Tournai et Mouscron notamment. Altéo, partenaire de la Mutualité Chrétienne, compte parmi ses activités un service Transport et Accompagnement qui répond à des demandes de particuliers âgés ou non, valides ou non, résidant aussi en maison de retraite mais l'association est en manque de bénévoles pour l'instant. "Nous devons refuser des demandes" nous explique Nathalie Marcon, responsable pour Mons, "il y a des endroits, des villages où nous n'avons plus de volontaires à proximité et cela impacte de nombreuses personnes.

 

Un véritable échange 

Jules Huart a 77 ans et habite Mons. Depuis plus de 5 ans, il effectue deux à trois missions par jour. "Aujourd'hui, je conduis une pensionnaire d'un home faire une prise de sang à l'hôpital. Un autre jour c'est un enfant avec sa maman qui doivent se rendre à l'Hôpital des enfants, une consultation médicale, une chimio à Saint-Luc. C'est varié et surtout je ne suis pas un simple taxi. Ces personnes m'apportent autant que le service que je leur rends. Nous effectuons aussi des démarches pour elles et puis, surtout avec les personnes malades, nous avons un véritable échange, elles se confient très souvent à nous." Les volontaires sont aussi amenés à accompagner des personnes pour des séjours à l'étranger mais "pour ce type de mission" poursuit Nathalie Marcon, "l'engagement est plus lourd, sur une plus longue période aussi." Si vous avez envie de rejoindre l'équipe d'Altéo, un numéro : 065/40 26 46. L'association assure une formation pour les nouveaux volontaires, elle propose aussi un encadrement, un défraiement kilométrique et une assurance spéciale. L'an dernier, ils ont été près de 135 à accompagner en rendez-vous médicaux près de 2300 bénéficiaires.   

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK