Aiseau-Presles: près de 100.000 euros détournés de la société de logements sociaux

Illustration
Illustration - © Belga - Herwig Vergult

Une affaire de détournement, dont se seraient bien passés les administrateurs de la société de logement Sambre et Biesme, a été révélée à la presse ce mardi matin. Les faits ont été découverts et rendus publics par les membres du groupe politique "Ensemble" d'Aiseau-Presles.

Un magasinier de la société de logement aurait détourné plusieurs dizaines de milliers d'euros en achetant du matériel qu'il revendait ensuite à des installateurs indépendants.

L'affaire a duré pendant plusieurs mois: le magasinier de la société de logement, était habilité par la direction à signer des bons de commande et à se rendre chez le fournisseur. Et il en a abusé. Par exemple: une commande de deux mille prises électriques, soit 15.000 euros. Jusqu'au moment où la facture arrive à la comptabilité de la société de logement. Fabien Lemaitre, le président de la Société de Logement Sambre et Biesme, confirme: "Le magasinier a été démis de ses fonctions le 8 septembre et le 8 septembre nous avons directement désigné un avocat pour s’occuper de l’affaire. Ca a été très vite constaté parce que, sans entrer dans les détails, on a très vite mis la main sur le problème parce qu’on reçoit les factures assez régulièrement. Donc on a bien vu très vite qu’il y avait un problème. Donc on a mis quelques jours à bien identifier d’où venait le problème. L’enquête est en cours et on ne peut rien dire à ce stade. Il y a un plan d’apurement qui a été proposé, etc. Donc il y a toute une série de choses qui ont été mises en place et on verra la suite."

Le commissaire de la Société Wallonne du Logement a directement transmis l’information à sa direction qui, vendredi dernier, a déposé plainte au parquet.

Le magasinier sera poursuivi et la justice va tenter de comprendre qui a profité, in fine, de ce trafic estimé à près de 100.000 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK