Aéroport de Charleroi: les travaux du nouveau terminal ont commencé ce lundi

Les travaux sont peu impressionnants pour l'instant
3 images
Les travaux sont peu impressionnants pour l'instant - © rtbf.be - Sarah Devaux

Le chantier n’est pas impressionnant pour l’instant. Mais il va le devenir assez vite puisque ce sont 5 800 m² de bâtiments, avec de nouveaux restaurants, cafés et magasins qui, à terme, seront construits pour un montant avoisinant les 15 millions d’euros sur fonds propres. Ce chantier est finalement une alternative moins coûteuse au masterplan initial mais ce dernier a dû être revu à la baisse suite à l’augmentation du loyer de l’aéroport par décision de la Commission Européenne.

L’objectif de ce nouveau terminal est de répondre à la saturation actuelle. Il faut dire que le premier terminal, actuellement en service, a été conçu initialement, en 2008, pour accueillir trois millions de passagers. Et ils ont été près de sept millions à embarquer au BSCA, le Brussels South Charleroi Airport, l’an dernier. Ce qui fait que, évidemment, le terminal actuel est trop petit. D’autant que les estimations, avec l’entrée en service du nouveau terminal sont fixées à 9 600 000 passagers par an en 2022. Le nouveau terminal T2 ne sera toutefois ouvert qu’à certaines heures de la journée et ce uniquement dans le but de désengorger le T1.

A terme donc, ces nouvelles infrastructures permettront un meilleur confort et de nouvelles destinations seront envisageables puisque 24 avions pourront être accueillis sur le tarmac de Gosselies contre 17 actuellement.

Les travaux entamés ce lundi matin sont prévus jusqu’à la fin de cette année 2016 voire début 2017. Il n’y aura pas d’impact sur les voyageurs fréquentant l’aéroport puisque le bâtiment annexe à construire n’est pas connecté avec le bâtiment actuel.

Le Terminal 2 devrait ouvrir ses portes au printemps 2017 pour le début de la haute saison touristique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK