Faire passer de 3 à 4 ans les études d'infirmiers? Une bonne idée pour la profession

Les études d’infirmier vont peut-être passer de trois à quatre ans. Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé ce mercredi un avant-projet en ce sens. Une directive européenne imposait une formation de 2 300 heures en milieu hospitalier soit exactement la moitié des heures d’enseignement de cette discipline.

Pourquoi une durée de trois ans est-elle jugée insuffisante ? "Elle n’est pas suffisante parce que nous n’avons pas assez de temps, explique Alda Della Valle, présidente de la Fédération Belge des Infirmiers de Belgique, il y a beaucoup de matière à assimiler et trois années ce n’est pas du tout suffisant, il fallait absolument augmenter le nombre d’heure de stages et le nombre d’heures de théorie".

À tel point qu’Alda Della Valle, qui exerce elle-même la profession à l’Hôpital Epicura de Frameries, constate depuis quelques années que les étudiants qui sortent de leurs trois années de bachelier pour être infirmiers sont peu enclins à démarrer de suite leur nouvelle profession et vont d’eux-mêmes très souvent chercher une quatrième année de spécialisation.

Pourquoi le passage à une formation de quatre ans pour l’obtention du titre d’infirmier responsable de soins généraux est-il une bonne nouvelle ? "D’abord parce qu’avec le passage aux quatre années d’étude, nous allons répondre aux prescrits de la directive européenne qui va permettre aux infirmiers diplômés sur le sol belge de pouvoir être en libre circulation dans les pays européens, cela va permettre ensuite aux infirmiers européens de disposer d’une formation beaucoup plus finalisée et aboutie et dès lors une meilleure qualité de la formation et donc des soins".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK