Les transporteurs prévoient des actions de blocage près de la frontière ce dimanche à 22h

Des axes du côté de Tournai (croisement E429-A8) seront notamment bloqués dès dimanche soir
Des axes du côté de Tournai (croisement E429-A8) seront notamment bloqués dès dimanche soir - © Belga - Anthony Dehez

Plusieurs transporteurs, principalement affiliés au Syndicat des indépendants et des PME (SDI), prévoient de mener une action de blocage à différentes frontières du pays à partir de dimanche soir 22h00, a-t-on appris auprès de cette organisation. "Les chauffeurs en ont ras-le-bol et l'action risque de durer", prévient-elle.

Le SDI indique, sans entrer davantage dans les détails, que des axes permettant d'accéder à la France ou au Luxembourg du côté d'Arlon, de Couvin, de Bertrix et de Tournai (croisement E429-A8) seront notamment bloqués dès ce dimanche soir.

La taxe kilométrique est la raison qui a poussé un noyau dur de transporteurs affiliés à ce syndicat à repasser à l'action. D'importantes opérations de ce type avaient en effet déjà eu lieu au début du mois d'avril, au moment de l'entrée en vigueur de la taxe sur les autoroutes et principales routes belges. "Nous faisons face au mutisme complet des autorités wallonnes dans ce dossier", déplore Jean-François Dondelet, secrétaire politique du SDI. "Les transporteurs sont acculés par un système qui ne fonctionne pas. Certains ont reçu pour 23 000 euros d'amende en un mois et plusieurs portiques ne fonctionnent pas bien. Nous devons envoyer chaque jour des recommandés de contestation à Bruxelles Fiscalité (l'administration fiscale bruxelloise chargée de la perception de la taxe sur le territoire de la capitale, ndlr), explique-t-il, constatant qu'aucun réel plan de compensation n'a vu le jour jusqu'à présent".

Déterminés et ayant longtemps attendu avant de se mobiliser à nouveau, les transporteurs ne veulent pas attendre et risquer de voir le mouvement s'essouffler, assure le SDI, confiant que l'on assiste ici à une sorte de contamination du mouvement des cheminots. L'appel à l'action a en outre été relayé par des organisations de transporteurs flamandes et néerlandaises, précise le syndicat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK